Technique

 

 

Cécile Proslier peint avec des couleurs acryliques, ce substitut moderne de la peinture à l'huile, et le revendique, car elle en aime la rapidité et la spontanéité. Elle racle au couteau les couches transparentes, et en superposant les teintes, obtient des finesses extrêmes dans les gradations.
Paradoxalement la terre dans le tableau est plus immatériel que l'eau; les mouvement de terrain sont soulignés par des traces de pastels qui apportent avec force leur granulation et leur matière.

Ariane Grenon


Retour